Le contexte économique actuel et les taux d’intérêts bas qu’offrent les banques françaises encouragent les particuliers à avoir recours à l’actionnariat. En effet, le nombre d’actionnaires particuliers a évolué de 22% entre 2016 et 2017 ; il est passée de 3 à 3,67 millions d’actionnaires dans l’hexagone. Malgré le fait que la France n’a pas retrouvé le niveau d’actionnariat qu’elle avait avant la crise de 2007, c’est le pays qui reverse le plus de dividendes. Une étude menée par l’ONG Oxfam explique que les actionnaires français recevaient une somme plus importante de dividendes que les allemands ou les américains.

Quel est le profil type d’un actionnaire ?

Un actionnaire est un individu qui détient une part de capital d’une société. Il existe deux types d’actionnaires : les actionnaires internes et les actionnaires externes. Ces derniers sont des particuliers, des institutions ou d’autres entreprises. Un actionnaire interne, lui, a un lien direct avec l’entreprise. Souvent, l’entreprise propose à ses salariés de posséder des parts de l’entreprise dans le cadre d’un plan d’épargne salariale. 3,5% du capital des entreprises du CAC 40 est possédé par les salariés français.

On a tendance à penser que l’actionnaire type est une personne riche et retraitée. Plusieurs études démontrent que bien au contraire, de plus en plus de jeunes actifs se tournent vers cette solution qui leur apporte un bon rendement.

Pourquoi acheter les actions d’une société ?

Acheter des actions est un moyen d’investir une somme d’argent sur une période donnée. Si l’investissement est bien réfléchi, son rendement peut être plus important qu’un simple placement en banque.

L’achat d’actions est souvent associé à un avantage de liquidité : l’achat ou la revente des parts d’une société ainsi que la transformation de celles-ci en espèces est un process simple et rapide.

En plus de la croissance potentielle de la valeur d’une action, les sociétés versent des dividendes à leurs actionnaires. Cette somme est perçue par ces derniers comme un revenu régulier additionnel.

Quels sont les risques ?

Comme tout investissement, il est important d’évaluer les risques et de bien étudier son placement.

Avant de se lancer dans ce placement, quelques points sont à voir afin d’assurer une bonne analyse de l’investissement:  

  • Le rendement financier de l’entreprise
  • Son historique
  • Sa gestion des coûts
  • Sa stratégie
  • La distribution des dividendes
  • Les facteurs internes et externes de risques

Sur Street of Assets, vous pouvez directement acheter les actions d’une société. N’hésitez pas à consulter nos offres et à nous contacter pour tout renseignement supplémentaire !